Get Adobe Flash player

Dans le Monde

La messe expliquée

Voir la vidéo

L'homélie pessimiste du pape François

altLe pape François a estimé que dans un monde ayant partout choisi "la guerre et la haine", les lumières et festivités de Noël allaient sonner faux, dans un sermon particulièrement sombre jeudi lors de sa messe matinale.


"Nous approchons de Noël: il va y avoir des lumières, des fêtes, des arbres illuminés et aussi des crèches... Tout est feint !", a regretté jeudi le pape François dans un sermon particulièrement sombre lors de sa messe matinale. "Le monde continue à faire la guerre, à faire les guerres. Le monde n'a pas pris la voie de la paix", a-t-il poursuivi, alors qu'un immense sapin a été installé jeudi sur la place Saint-Pierre en prévision de Noël.

"Partout il y a la guerre, aujourd'hui il y a la haine", a-t-il regretté. "Et qu'est-ce qui reste ? Des ruines, des milliers d'enfants sans éducation, tant d'innocents morts, tant ! Et tant d'argent dans les poches des trafiquants d'armes", a-t-il insisté en lançant un "Maudits !" aux fabricants d'armes.


A l'approche du Jubilé de la miséricorde, le pontife argentin a prié pour que "le monde retrouve la capacité de pleurer pour ses crimes".

 

Message du Pape lors de l'Angélus

Lors de la prière de l’Angélus, dimanche 15 novembre 2015 à midi, depuis la fenêtre des appartements Pontificaux, le Pape François a pris la parole pour dire toute sa compassion et son émotion suite aux attentats qui ont frappé Paris vendredi 13 novembre au soir, faisant environ 130 morts et 300 blessés.

alt« Chers frères et sœurs, je voudrais exprimer ma douleur pour les attaques terroristes qui dans la soirée de vendredi ont ensanglanté la France, en causant de nombreuses victimes. Au président de la République française, et à tous les citoyens, j’apporte l’expression de mes condoléances les plus fraternelles. Je suis proche en particulier des proches de ceux qui ont perdu la vie et des blessés », a déclaré François.

« Tant de barbarie nous laisse effarés, et on se demande comment le cœur de l’homme peut imaginer et réaliser des évènements aussi horribles, qui ont bouleversé non seulement la France mais le monde entier. Face à de tels actes, on ne peut pas ne pas condamner l’inqualifiable affront à la dignité de la personne humaine. Je veux réaffirmer avec vigueur que la voie de la violence et de la haine ne résout pas les problèmes de l’humanité. Utiliser le nom de Dieu pour justifier cette voie est un blasphème !», a-t-il ajouté avec insistance, sortant de son texte.

« Je vous invite à vous unir à ma prière. Confions à la miséricorde de Dieu les victimes sans défense de cette tragédie. Que la Vierge Marie, Mère de miséricorde, suscite dans les cœurs de tous des pensées de sagesse et des intentions de paix. Demandons-lui de protéger et de veiller sur la chère Nation française, la première fille de l’Église, sur l’Europe et sur le monde entier. » « Tous ensemble prions en silence », a-t-il enfin demandé à la foule, qui a observé quelques instants de recueillement place Saint-Pierre, avant la récitation de l’Ave Maria.

 

Aimez vos prêtres

alt


10 façons de montrer à vos prêtres que vous les aimez

1. Priez pour eux!
«La chose la plus importante que peut faire un fidèle est de prier pour nous. Nous prions toujours pour quelqu’un, et nous offrons la messe du dimanche et des jours de fête pour le bénéfice de toute la communauté. Il est bon en retour de savoir que nos paroissiens prient aussi pour nous tous les jours. »

2. Préparez-leur leur repas, surtout les jours d’affluence
« Ce serait bien si quelqu’un prenait soin de nous préparer quelque chose le dimanche et les jours de fête lorsque l’activité de l’église est à son comble. Personne ne cuisine pour nous, pourtant ce serait vraiment agréable de rentrer à la maison après une grosse journée et de manger autre chose qu’un plat surgelé…»

3. Célébrez leur ordination
«Ce serait une bonne idée de célébrer l’anniversaire de notre ordination! Il est toujours bon de se rappeler du jour d’ordination sacerdotale d’un prêtre.»

4. Priez plus et plaignez-vous moins
«Que ce soit au sujet d’un prêtre, de la paroisse, d’une autre personne de la communauté, de la musique, ou d’une ampoule grillée : la grande majorité des interactions que nous avons avec nos fidèles, concerne une plainte!Je regrette qu’il ne soit pas plus souvent question de spiritualité ou des réalités du monde invisible…»

5. Portez-vous volontaire
«Ne pas attendre que l’on vous demande de rendre service à la paroisse, offrez-vous ! Nous avons la vocation de donner et de servir, il est parfois difficile pour nous de demander des choses…»

«Envisagez d’augmenter votre denier de l’Église pour mieux montrer votre soutien à la paroisse et au prêtre.»

6. Écrivez-leur un mot exprimant votre reconnaissance
«N’hésitez pas à nous exprimer votre reconnaissance à vos prêtres, en particulier si vous avez perdu contact avec lui, en lui laissant un mot expliquant comment son sacerdoce a influé sur votre vie, et lui montrer à quel point vous êtes toujours activement impliqué dans la foi. Cela signifie beaucoup pour nous.»

«Mon truc préféré ce sont les lettres des gens. Mais pas une carte avec deux phrases. Cela fait aussi plaisir, mais j’aime encore plus recevoir une vraie lettre. C’est très puissant de lire quelqu’un vous décrire précisément à quel point vous avez compté pour lui et fait la différence dans sa vie.»

7. Souciez-vous de leur bien-être
«Encouragez vos prêtres à faire une pause dans leur travail. Ils sont généralement tellement occupés qu’ils oublient de se reposer et de prendre soin de leur santé.»

8. Ne les retenez pas inutilement
«Ne vous accaparez pas votre prêtre, surtout le dimanche. Ne soyez pas trop possessif! Il est votre pasteur et votre serviteur, vous avez besoin de garder des rapports respectueux avec lui. 

9. Et si vous les invitiez à dîner ?
«Il est agréable quand les gens me proposent une invitation à leurs réunions de famille: dîners, anniversaires ou autre, même si je ne peux pas toujours m’y rendre parce que je suis aussi avec ma propre famille, mais c’est toujours agréable ! »

10. Cherchez la sainteté
«La chose la plus importante que Dieu veut, est d’être saint. Il n’y a rien de plus stimulant pour un prêtre d’être témoin de la sainteté dans la vie des gens qu’il sert. C’est non seulement une expérience de grâce qui montre que leur travail porte ses fruits, mais c’est aussi extrêmement instructif pour leur propre recherche de sainteté. »

source Aleteia
Plus d'articles...
Aujourd'hui18
Hier40
Cette semaine257
Ce mois938
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)104440

Currently are 41 guests online


VCNT - Visitorcounter