Get Adobe Flash player

Dans le Monde

Témoignage du curé de Sierre dans l'accident de car

L’abbé Robert Zuber est le curé de Sierre en Suisse où a eu lieu l'accident de car tuant 22 enfants belges en classe de neige. Il témoigne pour Famille chrétienne. Extrait :

"La seule réponse que nous pouvons  apporter est notre prière, notre silence, notre compassion et notre présence. Nous croyons que Dieu rejoint les familles dans ce moment de drame insupportable. Il n’est pas responsable de cet accident et se fait proche des familles à travers ces démonstrations de solidarité."

Une religieuse aux Oscars

Certains pourraient croire à une blague... il n'en est rien ! Une religieuse américaine de 73 ans assistera à la cérémonie des Oscars,

Lire la suite...

Arrestation de 5 prêtres en Chine

A voir sur Eglises d'Asie :

"Cinq prêtres de la partie « clandestine » du diocèse de Suiyuan (Hohhot), en Mongolie intérieure, ont été arrêtés par la police le 30 janvier dernier. Si le motif de ces arrestations est inconnu, la Sécurité publique locale se refusant à tout commentaire, celles-ci interviennent dans un diocèse où, depuis plusieurs années, la communauté « clandestine » menait une existence aussi discrète qu’active."

Le Saint-Sacrement sauvé du naufrage du Costa Concordia

A voir dans la Croix, le récit de l’aumônier du navire Costa Concordia. Extrait :

"Embarqué en tant qu’aumônier de bord sur le Costa Concordia, le prêtre italien de 70 ans connaît bien le navire. Son premier réflexe est de se rendre dans la chapelle du paquebot pour prier. Quarante minutes plus tard, l’alarme invitant les passagers à quitter le navire retentit.

« Ce sont des moments de grande panique. L’équipage n’a peut-être pas donné tout de suite l’alarme. Ils devaient vérifier quelle était la cause du « black-out ». Ils sont allés voir en salle des machines, mais il était déjà trop tard. En 20 minutes, elle avait été inondée. Il n’y avait rien à faire ! » , raconte le prêtre italien interrogé dimanche 15 janvier par Radio Vatican.

L’aumônier prend le temps de consommer le Saint sacrement et de fermer le coffre où se trouvent les biens de valeurs, notamment de l’argent et des bijoux, confiés habituellement par les membres de l’équipage à l’aumônier de bord avant de sortir de la chapelle. Il incite alors les passagers à évacuer le bateau, aidant notamment une petite fille à retrouver sa mère, avant de les envoyer à l’avant du navire pour être pris en charge".

 

Aujourd'hui18
Hier40
Cette semaine257
Ce mois938
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)104440

Currently are 41 guests online


VCNT - Visitorcounter