Get Adobe Flash player

Les familles nombreuses dans l'Eglise

altUn des prêtres du diocèse des Yvelines réagit au propos du Pape François sur les familles nombreuses, les lapins et la paternité responsable.

De retour de Manille après un voyage triomphal (il a notamment célébré la messe devant plus de 6 millions de personnes ce qui en fait le plus grand rassemblement humain connu de l'histoire) le Pape François a - comme souvent - eu recours à des propos qui bousculent. Interrogé sur la question de la natalité, il a précisé que le chrétien ne devait pas faire des enfants en série. «Certains croient que - pardonnez-moi l'expression - pour être de bons catholiques, on doit être comme des lapins» a-t-il déclaré.

En utilisant cette formule imagée, dont il prend d'ailleurs le soin d'excuser la limite, le Pape fait encore parler de lui. Et l'emballement médiatique laisse une nouvelle fois penser que la rupture est là. Enfin, le Pape «progressiste» va ouvrir toutes grandes les portes de la contraception!

Disons-le, cet emballement est injuste pour deux raisons:

-d'abord parce que le Pape développe justement son propos en citant un exemple, celui d'une femme qui a eu huit enfants dont sept par césarienne. C'est «tenter Dieu», «c'est vouloir faire huit orphelins!»… dit le Pape.

-ensuite parce que le Souverain Pontife prend le soin de se référer au document de son prédécesseur Paul VI: l'encyclique Humanae Vitae, publiée en juillet 1968. Cette dernière parlait de «paternité et de maternité responsables», des propos que le Pape François utilise à son tour en qualifiant ce texte, fondamental, de «prophétique».

En fait, il semble que beaucoup découvrent que le message de l'Eglise ne se limite pas à un jeu entre le permis et le défendu. Ce serait manquer de respect à l'homme que de croire que son existence se résume à un ensemble de feux verts et de feux rouges. La parole de l'Eglise n'est pas binaire. L'Evangile n'est pas un code de la route!

...C'est peut-être tout le génie du Pape que d'avoir osé cette formule pour sortir d'une vision réductrice et donc faussée de la sexualité conjugale. Les couples chrétiens qui vivent du mieux qu'ils peuvent le message de l'Eglise le savent: oui, l'Evangile est exigeant et il n'a jamais été facile d'être chrétien. Mais cette exigence est au service d'un plus grand bonheur. En appelant à une paternité et une maternité généreuses et responsables, les Papes - du bienheureux Paul VI à François - disent que l'homme est capable du meilleur. Avoir de nombreux enfants, c'est aujourd'hui un choix courageux et généreux que l'Eglise reconnaît et valorise. Elle rend grâce quand les couples peuvent le faire. En même temps, elle invite tous les parents au discernement responsable sur leur capacité à assumer, éduquer et donc accueillir une nouvelle vie...


Lors de l’audience générale du 21 janvier 2015 au Vatican.Le pape François a encore assuré que les familles nombreuses étaient une bénédiction : « Ces familles savent que chaque enfant est une bénédiction. J’ai entendu dire de la part de certains que les familles nombreuses et la naissance de tant d’enfants sont une des causes de la pauvreté », a poursuivi le pape argentin. «Cela me semble une simplification. Nous pouvons tous dire que la cause principale de la pauvreté est un système économique (…) qui a mis au centre le dieu argent (…) qui exclut et crée la culture du rejet », a ajouté le pape François.

Aujourd'hui32
Hier40
Cette semaine271
Ce mois952
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)104454

Currently are 24 guests online


VCNT - Visitorcounter