Get Adobe Flash player

Soeur Marie-Hélène

Tu as tant de choses à nous dire au présent, Anne-Marie,

Que ton souffle nous fasse écrire, à notre tour, une histoire d'amour.

soeur_marie_helen

Bien Chère Soeur Marie-Hélène Bien Chère « Mylène »

Lorsque tu fais ta Profession religieuse le 18 mars 1950, dans la Congrégation des Sueurs de St Joseph de Cluny, l'Eglise se prépare à la Béatification de sa fondatrice : Anne-Marie Javouhey, le 15 octobre 1950.

Sur les six enfants que compte ta famille, six filles, trois de tes surs ont déjà mis leurs pas dans ses pas ! Quatre religieuses sur les 6 et qui plus est, dans une Congrégation Missionnaire. on aurait envie de dire : pauvres parents ~ ....

Comme Anne-Marie, tu vas très vite « dépasser les frontières » de ta Bretagne natale pour vivre ton histoire d'amour loin, très loin de Plouhinec (Morbihan), sur ces IIes de Saint Pierre et Miquelon, tout là-bas, au bout du monde à l'époque ...

Tu y arrives le 22 décembre 1950, en pleine jeunesse... 27 ans sur ce « Rocher d'îles » qui sera le tien, pour 62 ans ! ! ! (mais cela, tu ne le sais pas encore...)

62 ans, mon Dieu ! Mais c'est toute une vie !...

Et à faire quoi ?

« Simplement être là, pour aimer » «Simplement être là, se donner. »

Dans la ruche bourdonnante de la Cté de l'époque, tu te glisses chez les enseignantes : la classe du Certificat d'Etudes Primaires, celle du CM2 te sont confiées.

Combien de générations d'élèves pourraient prendre la parole en ce jour et témoigner de l'image qu'elles ont gardée de toi ! S'il fallait une certaine fermeté pour amener à de bons résultats_ toutes s'accordent à dire : « Qu'elle était bonne Mère Marie-Hélène ! » BONNE c'est tout dire de toi !...

Ton autre champ d'activités : le jardin ! Alors là, c'est ton « régal » ! Le travail de la terre, mais c'est un retour au pays Breton !... Beaucoup se souviennent et te revoient dans le jardin du Cap... les fleurs, quelles merveilles ! (c'était ton mot) combien de plants, de boutures. rapportés de Bretagne lors de tes séjours en familles. Quelle que soi l'heure du retour, ils avaient priorité de sortie sur tout le reste de la valise !...

Cultivées en pleine terre ou en potées à la maison, tes fleurs étaient un régal pour nos yeux Et que de brassées rapportées pour fleurir toi-même notre Cathédrale...

Et tout cela, simplement, discrètement.

Puis arrive l'heure dite de la retraite. Etape non la moins riche de ta vie religieuse

« Être là simplement, se donner, Le donner."

L'Eucharistie te fait vivre et jusqu'au bout de tes forces tu porteras le Christ ! Les malades, les personnes âgées à l'hôpital, la maison de retraite ou à leur domicile attendent avec joie ta venue semaine après semaine, voire jour après jour : tu n'auras de cesse de leur porter la communion, d'être à leur écoute et leur apporter la douceur de ton sourire.

A pied, par tous les temps on te verra arpenter les rues de St Pierre, certains jours l'écharpe maintenue sur ton visage pour affronter le vent ou la neige, parfois même au-delà du raisonnable... Que de coups de téléphone reçus à la Cté : « Dites à Sr Marie-Hélène de ne pas se déranger, il fait trop mauvais marcher ! » mais trop tard, tu t'es déjà mise en route...

Par mesure de précaution tu finis par accepter l'offre de l'une ou l'autre de tes amies qui fait office de chauffeur, jusqu'au jour où il te faut passer le relais.

Le 19 mars 2010, nous fêtons, dans la chapelle paroissiale comble, tes 60 ans de vie religieuse. Journée forte en émotion pour toi Chère Sr Marie Hélène et pour nous aussi qui te voyons de plus en plus chancelante... Tes forces déclinent, tes jambes ne te portent plus d'où la chute fatale et l'opération chirurgicale à St Jean de Terre-Neuve en octobre 201U

A ton retour, il te faudra vivre en chambre, te laisser servir après avoir tant servi pendant 60 ans. Et cela te tourmente... tu laisses échapper ta crainte d'être une charge pour notre Cté... les unes et les autres te rassurent et c'est alors le cri du cœur: « Merci mon Dieu. j'aimemieux cela !

Oui, tu as fait le choix, bien des années auparavant de finir tes jours, sur ce Rocher d'Iles devenu le tien ! Choix quelque part difficile, douloureux quand on a une famille si aimante comme la tienne et qui aurait aimé te savoir plus proche, avec tes deux Sueurs religieuses en 'Bretagne... mais chacun des tiens a respecté ton choix, heureuse de te savoir heureuse chez nous, dans ta Cté de toujours.

Ta joie, notre joie fut de te savoir avec nous jusqu'à ton dernier souffle ce 18 Décembre 2012 a I S h. sereinement tu es partie, à l'heure de la prière mariale dans notre chapelle Communautaire.

22 Décembre 1950 - 20 Décembre 2012

62 ans de présence, de vie toute donnée au Christ et à tes frères.

Missionnaire, tu l'as été par toute ta vie, Témoin de la tendresse, de la bonté de Dieu.

Va chère Sœur Marie-Hélène ! ton nom restera lié à bien d'autres qui ont marqué notre archipel. Tu fus des nôtres, tu restes des nôtres !...

Avec toute ta famille bien fortement unie à nous en ce moment, avec chacun des tiens que tu affectionnais tant et te le rendait si bien

Avec tous ceux et celles de notre archipel venus t'entourer cet après-midi et te dire leur reconnaissance.

Nous, tes Sœurs de St Pierre et de Miquelon t'accompagnons de toute notre affection. Que St Pierre t'ouvre tout grand la porte '

Tu fais maintenant partie des bienheureux de

« Tous ceux qui ont, depuis des âges, Aimé sans cesse, et de leur mieux, autant leurs frères que leur Dieu !

Eternellement heureux, dans son Royaume ! »

Kenavo Soeur Marie-Hélène ! Kenavo Mylène !

Tes Sœurs  : Sr Marie-Lucie, Sr Marie-Pierre, Sr Françoise, Sr Marie-Bernard, Sr Emilienne, Sr Noéline,

Sr Agnès

Saint Pierre, le 20 Décembre 2012

Aujourd'hui7
Hier41
Cette semaine7
Ce mois1099
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)98833

Currently are 78 guests online


VCNT - Visitorcounter