Get Adobe Flash player

SERVIR UNE MESSE ORDINAIRE ou SOLENNELLE

1 --  SERVIR UNE MESSE ORDINAIRE

Avant la célébration

Il faut être là et disponible 15 minutes à l'avance, sans faute. C'est en effet le seul moment pour mettre la célébration au point, surtout s’il y a des rites spéciaux.

Rites d'entrée

Dans l’ordre de la procession d'entrée, on retrouve habituellement : la croix, les porte-lumières, les autres servants, les  prêtres concélébrants, et le prêtre célébrant principal.


En arrivant à l'autel, les servants s'écartent pour laisser les prêtres se placer au milieu; les servants porte-lumière déposent leurs porte-lumière devant l’autel. Puis, ensemble ils saluent l'autel d'une grande inclination. Et ils gagnent leur place.

S’il y a un rite particulier : l’eau bénite pendant la prière pénitentielle….  Les servants prévus assistent le prêtre.

Liturgie de la Parole

A la proclamation solennelle de l'évangile, les servants porteurs de lumière se placent de manière à accompagner l'évangéliaire jusqu'à l'ambon. Les servants porte-lumière se placent de chaque côté de l'ambon. À la fin de la proclamation de l’évangile, chacun dépose les porte-lumière qu'il tenait en leur lieu propre et regagne sa place.

Note : Lorsqu'il y a usage de l'évangéliaire, un servant s'assure que le lectionnaire a été enlevé de l'ambon après la deuxième lecture.


Quand arrive le temps de l'offertoire:

A l’offertoire, le prêtre va à l’autel, les servants vont à la crédence des offrandes.

Ils présentent      1)  la patène et les hosties, les ciboires remplis d’hostie       2)  le calice vide            3)   les burettes - de vin ---- d’eau

Puis deux ou trois servants s'approchent ensemble avec le bol d'eau et la serviette pour le lavement des mains du prêtre. Ils rapportent ensuite le bol et la serviette à la crédence, puis ils se placent en nombre équitable de chaque côté de l’autel au pied des marches.

Pendant la prière eucharistique

*** Ils demeurent toujours à genoux.

*** Pendant la consécration du pain et du vin, le servant affecté à la sonnerie des cloches, fait

--- un premier tintement quand le prêtre commence à montrer l’hostie consacrée

--- un deuxième tintement quand le prêtre fait une grande inclination ou une génuflexion

Et tous les servants font une grande inclination en même temps que lui.

*** Après la consécration du vin et l’adoration du Sang du Christ, les servants se mettent debout et restent à leur place.

Les rites de communion

*** La prière du " Notre Père " :

Les servants restent à leur place. Ils disent la prière avec tous. Ils peuvent étendre les bras avec le prêtre pour dire le " Notre Père ".

*** Le rite du Signe de la paix :

Quand le prêtre a lancé le signe de paix, les servants attendent que le prêtre leur donne le signe de paix et ensuite, ils se donnent la paix les uns les autres.

Et ensuite ils vont porter la paix à travers toute l’assemblée selon les consignes données avant la messe. Et sans tarder ils reviennent en procession à l’autel.

*** Le rite de la distribution de la communion :

Les servants vont se mettre en place de chaque côté des laïcs proposés pour distribuer la communion: ils préparent leurs mains à recevoir le pain, corps du Christ ou croisent leurs bras sur leur poitrine s’ils n’ont pas encore fait leur 1ère communion.

Ensuite, selon les directives données au début de la messe, les servants accompagnent le(s) prêtre(s) et les laïcs qui vont distribuer la communion.

A la fin, ils regagnent leur place.  Le servant désigné apporte la burette d’eau au prêtre à l’autel pour la purification de la patène, des ciboires vides et du calice. Deux autres servants attendent le signe du prêtre pour venir prendre les objets purifié et aller les poser sur la crédence des offrandes.

Rites de la sortie

***Les servants écoutent les avis paroissiaux

et s’unissent à l’assemblée à la prière finale proclamée par le prêtre.

*** Après la bénédiction finale, les servants vont se placer devant l’autel, laissant une place pour le(s) prêtre(s), et ils font ensemble une grande inclination et prennent leur porte-lumière.

Au signal, ils commencent la procession de sortie : 1- la croix ; 2 – les porte-lumières ; 3 – les autres servants ; 4 – les prêtres.

Les servants continuent la procession jusqu’à la sacristie et chantent le cantique de sortie avec la foule.

Les prêtres saluent les participants qui sortent.

Après la célébration

Chacun range correctement son aube. Et il écoute les dernières recommandations ou nouvelles pour l’avenir.

 

2 --- SERVIR UNE MESSE SOLENNELLE

Aux jours de fêtes

Là, une répétition sera souvent nécessaire pour que les rites et les gestes correspondent bien et mettent bien en valeur la fête.

Avant la célébration

Il faut être là et disponible 15 minutes à l'avance, sans faute. C’est le temps de donner les dernières consignes et mises au point nécessaires au bon fonctionnement de la cérémonie.

Rites d'entrée

Dans l’ordre de la procession d'entrée, on retrouve habituellement : le Thuriféraire et le naviculaire, la croix, les acolytes, les autres servants les prêtres concélébrants, et le prêtre célébrant principal. Si l’évêque préside la cérémonie et porte la mitre et la crosse. Derrière l’évêque, se trouvent les servants porte-mitre et porte crosse.

En arrivant à l'autel, les servants s'écartent pour laisser l’évêque et les prêtres se placer au milieu; les servants acolytes déposent leurs porte-lumière devant l’autel. Puis, ensemble ils saluent l'autel d'une grande inclination. La plupart des servants gagnent leur place. L’évêque remet sa crosse au porte-crosse qui la va la mettre dans le socle préparé pour la recevoir. Puis il retire sa mitre et la donne au porte-mitre qui va la déposer sur le banc préposé pour la recevoir. Et ils gagnent leur place


Souvent, l’évêque encense l’autel et la croix. Alors le thuriféraire et le naviculaire s’approchent de l’évêque et présente l’encensoir et la navette pour que l’évêque dépose de l’encens. Ensuite, le thuriferaire donne l’encensoir fermé à l’évêque qui va encenser l’autel et la croix. A la fin, l’évêque remet l’encensoir au thuriféraire qui l’emporte à la sacristie pour son entretien.

Liturgie de la Parole

A la proclamation solennelle de l'évangile, les servants acolytes se préparent de manière à accompagner l'évangéliaire jusqu'à l'ambon. Les servants acolytes se placent de chaque côté de l'ambon.

Pendant le chant de l’acclamation de l’évangile, le thuriféraire et le naviculaire viennent faire recharger en encens l’encensoir. Et ils mettent à la suite de celui qui va proclamer l’évangile pour lui remettre l’encensoir au temps voulu.

À la fin de la proclamation de l’évangile, tous vont déposer les porte-lumière, l’encensoir et la navette en leur lieu propre, et regagnent leur place.

Note : Lorsqu'il y a usage de l'évangéliaire, un servant s'assure que le lectionnaire a été enlevé de l'ambon après la deuxième lecture.

Quand arrive le temps de l'offertoire

A l’offertoire, l’évêque ou le prêtre va à l’autel,

Les servants désignés vont en procession à la table, crédence des offrandes : là, il leur est remis -1- les patènes et les ciboires ou les coupes avec les hosties – 2- le calice vide ; -3- les burettes de vin et d’eau ; -4- les autres objets selon les messes.

Ensuite, ils s’en vont à l’autel-côté gauche pour les remettre au célébrant dans l’ordre de l’offertoire.

Aux fêtes il y a encensement des offrandes et de l’autel.

** Alors le thuriféraire et le naviculaire s’approchent de l’évêque ou du prêtre célébrant et présentent l’encensoir et la navette pour y déposer de l’encens.

** Ensuite, le thuriféraire donne l’encensoir fermé à l’évêque ou le prêtre qui va encenser les offrandes,  l’autel et la croix.

** A la fin, l’évêque ou le prêtre remet l’encensoir au thuriféraire qui va alors l’encenser. Encensement du deuxième, s’il y a lieu. Ensuite, encensement de toute l’assemblée chrétienne. A la fin, le thuriféraire l’emporte à la sacristie pour son entretien.

Deux ou trois servants s'approchent ensemble avec le bol d'eau et la serviette pour le lavement des mains de l’évêque ou du prêtre.

Ils rapportent ensuite le bol et la serviette à la crédence.

Tous les servants d’autel se placent en nombre équitable de chaque côté de l’autel au pied des marches.

Pendant la prière eucharistique

Ils demeurent toujours à genoux.

Pendant la consécration du pain et du vin, le servant affecté à la sonnerie des cloches, fait

--- un premier tintement quand le prêtre commence à montrer l’hostie consacrée

--- un deuxième tintement quand le prêtre fait une grande inclination ou une génuflexion

Et tous les servants font une grande inclination en même temps que lui.

Les rites de communion

*** Au " Notre Père ", les servants restent à leur place. Ils peuvent étendre les bras avec le prêtre pour dire le " Notre Père ".

*** Quand le prêtre a lancé le signe de paix, les servants attendent que le prêtre leur donne le signe de paix et ensuite, ils se donnent la paix les uns les autres.

Et ensuite ils vont porter la paix à travers toute l’assemblée selon les consignes données avant la messe.

*** Et sans tarder ils vont se mettre en place de chaque côté des laïcs proposés pour distribuer la communion: ils préparent leurs mains à recevoir le pain, corps du Christ ou croisent leurs bras sur leur poitrine s’ils n’ont pas encore fait leur 1ère communion.

*** Ensuite, selon les directives données au début de la messe, les servants accompagnent le(s) prêtre(s) et les laïcs qui vont distribuer la communion.

A la fin, ils regagnent leur place.

Bénédiction finale

Avant la bénédiction finale, les servants 1 - porte mitre ; 2 – Porte crosse, vont chercher mitre et crosse pour les remettre à l’évêque qui va ensuite donner la bénédiction solennelle.

Rites de la sortie

** Les servants vont se placer devant l’autel, laissant une place pour l’évêque et le prêtre. Ils font ensemble une grande inclination

** Les acolytes prennent leur porte-lumière et commence la procession de sortie : 1- le Thuriféraire et naviculaire ; 2- la croix ; 3 – les acolytes ; 3 – les autres servants ; 4 – et le prêtre et l’évêque.

** Les servants continuent la procession jusqu’à la sacristie et chantent le cantique de sortie avec la foule.

** L’évêque et le prêtre saluent les participants qui sortent.

Après la célébration

Chacun range correctement son aube. Et il écoute les dernières recommandations ou nouvelles pour l’avenir.

Aujourd'hui55
Hier30
Cette semaine274
Ce mois1567
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)97450

Currently are 46 guests online


VCNT - Visitorcounter