Get Adobe Flash player

Homélie du 2ème dimanche du temps ordinaire "B"

Homélie du Père Gabriel Borner

2ème dimanche du temps ordinaire "B"


Ecoutez l'homélie

Comme nous l'avons entendu, le prêtre Eli se garde bien de gêner le dialogue entre Dieu et Samuel. Il sait que c'est important de respecter la conscience d'un enfant. Dieu parle au cœur de beaucoup d'enfants et nous devons leur apprendre à se mettre à son écoute. Il y a un secret entre Dieu et l'enfant. La nuit de Noël, par exemple, nous avons fêté notre Dieu qui est venu nous rejoindre sous les traits d'un petit enfant. Il appartient aux parents de les ouvrir à ce dialogue avec Jésus.

Le texte ne nous dit pas le contenu du dialogue entre Dieu et le petit Samuel mais nous savons que cette rencontre a donné une orientation nouvelle à sa vie : « L'enfant grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet.»

Saint Paul envoie le même message dans sa lettre aux Corinthiens. D'abord, il dénonce les abus et les scandales qui existent dans cette communauté de Corinthe. Il leur dit que celui qui a entendu l'appel du Seigneur et qui l'a accueilli dans sa vie ne peut accepter les déviations. La rencontre avec le Seigneur Dieu de l'univers doit être le point de départ d'une vie entièrement renouvelée. Nous devons nous laisser guider par l'Esprit Saint.

L'évangile nous parle de Jean le Baptiste. Il dit de Jésus: « Voici l'Agneau de Dieu.» C'est une manière de dire ''Voici Celui qui aime tous les hommes''. Un agneau c'est fragile, doux et sans défense. A l'époque, au Temple de Jérusalem les fidèles avaient l'habitude d'immoler un agneau pour la purification des péchés. Plus tard, Jésus sera comme cet agneau, il livrera son Corps et versera son Sang pour nous et pour la multitude en rémission des péchés. C'est ainsi qu'il sera porteur du Pardon de Dieu.

Ayant vu Jésus et après que Jean Baptiste l'a nommé ''l'Agneau de Dieu'', deux disciples de Jean suivent Jésus. Jésus se retourne et leur demande : « Que cherchez-vous ? » Les deux disciples lui répondent : « Maître, où habites-tu ? Nous comprenons qu'ils recherchent un maître et un lieu d'enseignement. La réponse de Jésus est un appel à le suivre : «Venez et vous verrez.» Alors les deux disciples acceptent de cheminer avec Jésus et de voir qui il est.

Trouver le Christ c'est accepter de ne pas s'installer ; c'est accepter de marcher avec lui sans cesse. Et aussi accepter de marcher avec les autres.

Nous sommes invités en ce dimanche à prier pour les migrants et les réfugiés. Ce n'est pas toujours facile de vivre comme migrant ou comme réfugié et parfois aussi de les recevoir. Mais c'est une voie porteuse de vie et d'espérance qui mène vers le Royaume de Dieu. Cette semaine, à partir du 18 janvier commence la ''Semaine de prière pour l'Unité des chrétiens'' – elle durera jusqu'au 25 janvier. Là encore, il faudra prier pour que nous soyons tous réunis. Nous sommes tous des enfants de Dieu et il faut que nous soyons tous réunis dans une même Communauté pour approcher le Seigneur, pour être avec lui et pour qu'Il habite avec nous. Amen.



Aujourd'hui10
Hier84
Cette semaine153
Ce mois2000
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)114841

Currently are 28 guests online


VCNT - Visitorcounter