Get Adobe Flash player

Homélie du 23ème dimanche "A"

Homélie de Mgr Pierre Gaschy

du 23ème dimanche "A"


Ecoutez l'homélie

L’évangile que nous venons d’entendre nous présente quelques recommandations de Jésus sur la vie communautaire. En effet, les chrétiens sont entrés dans la famille des enfants de Dieu par le baptême, ils sont frères et sœurs de Jésus-Christ. Une telle communauté, nous dit Jésus, est capable de pardonner, de se réconcilier, de permettre le retour de celui ou de celle qui s’en est éloigné.

Comment aider un frère qui a commis une faute contre un membre de la communauté ? Ce frère, c’est parfois moi, ou toi ou encore quelqu’un d’autre. Nous sommes tous pécheurs. Par ailleurs, nous avons tous mission de relever celui qui s’est égaré. Il ne s’agit d’humilier personne, mais de l’aider à se remettre debout et à reprendre sa place dans la communauté.

Jésus nous recommande d’aller le trouver et de « lui parler seul à seul, » en toute discrétion. Le frère qui a péché a besoin d'être aimé de l’amour du Christ. Cet amour lui donnera la capacité de se relever. A travers nous, c'est Jésus qui va à sa rencontre, qui l’aime et lui pardonne. C’est lui le Sauveur du monde et pas nous. Nous avons à rencontrer ce frère au nom de Jésus-Christ, avec sa force de pardonner.

«S’il refuse de t’écouter, » Jésus suggère de faire appel à deux ou trois témoins car il importe de ne pas laisser pourrir la communauté par les méchancetés, les injustices, les péchés qui sont des contre-témoignages. Et s’il ne les écoute pas, Jésus conseille de faire appel à la communauté, à condition qu’elle soit une communauté qui sache pardonner et non pas accabler, invectiver le frère qui a péché. En toutes ces démarches, ne jamais laisser le mépris ou la médisance, détruire la réputation de l’autre.

Malheureusement, certaines personnes sont prisonnières d’un tel esprit d’autojustification qu’elles ne reconnaîtront jamais leurs torts, et n’accepteront jamais de recevoir un pardon. Par ailleurs, d’autres qui ont été injustement blessées, ont parfois du mal à accorder le pardon. Le pardon à donner ou à recevoir est toujours un cadeau de Jésus-Christ. Si nous reconnaissons que Jésus nous pardonne nos fautes, nous y trouverons la force de pardonner aux autres ou de recevoir leur pardon. Là où la réconciliation est vraiment vécue, naît une grande joie.

Le pardon de Dieu que nous accueillons ou donnons construit la personne humaine et la communauté chrétienne. L’amour vécu jusqu’au pardon est une des caractéristiques d’une vraie communauté chrétienne. Qu’en est-il de la nôtre ?

Dès le début de l’eucharistie, que nous appelons encore la messe, nous sommes invités à reconnaître que nous sommes tous pécheurs et à implorer le pardon du Seigneur : «Â Prends pitié de nous, Seigneur, » prions-nous dans le kyrie. Dans les paroles de l’élévation du calice qui sont remarquables, le Seigneur nous offre son pardon au prix du don de sa vie : «Â ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’Alliance nouvelle et éternelle, qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. » Tout au long de la messe, différentes prières de demande de pardon sont présentes. Ainsi, de le « Notre Père » nous disons : «Â pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons dans la prière aussi à ceux qui nous ont offensés » dans l’Agnus dei nous supplions l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde de prendre pitié de nous etc. La messe est vraiment essentielle pour créer une communauté.

Les dernières paroles de l’évangile de ce jour sont une invitation à nous rassembler pour prier ensemble. Cela souligne encore ce qui vient d’être dit de la messe. «Si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux."

N’oublions pas que toute prière veut être inscrite dans la vie. Dieu que nous rencontrons dans la prière est présent et actif lorsqu'un couple dépasse un différent et retrouve la joie de vivre, lorsque l'étranger est accueilli, lorsque celui qui a commis une faute trouve une main secourable…

Seigneur, donne-nous la grâce d’accueillir ton pardon et de pardonner à nos frères.



Aujourd'hui43
Hier37
Cette semaine266
Ce mois1118
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)101713

Currently are 26 guests online


VCNT - Visitorcounter