Get Adobe Flash player

Homélie du 19ème dimanche "A"

Homélie de Mgr Pierre Gaschy

du 19è dimanche "A"


Ecoutez l'homélie

Les marins basques ont donné le nom de Ternua à ce territoire qui couvre le golfe du St Laurent, les côtes du Labrador, Terre-Neuve ainsi que St-Pierre et Miquelon. Ce nom évoque plus de 500 ans d’histoire. Il s’agit d’une grande et belle histoire qui se fête aujourd’hui avec éclat par toute la population saint-pierraise et miquelonnaise car toute la population locale a un long passé commun. Tous ont raison d’être fiers de leur héritage et de continuer à y apporter leur contribution.

Cette histoire qu’a-t-elle à voir avec l’évangile d’aujourd’hui ? Cet évangile nous éclaire sur la manière de traverser notre vie, les moments heureux ainsi que les épreuves, sur la manière de construire notre histoire. Comment vaincre le doute et la peur lorsque les épreuves s’acharnent contre nous ? Pris dans une tempête sur le lac, les disciples de Jésus s’en sont sortis en mettant leur confiance en lui.

Jésus était resté seul dans la montagne et il priait. Les disciples ramaient dur. La barque était battue par les vagues, le vent était contraire. Ils étaient seuls, sans Jésus, au milieu d’une mer agitée. Ils le pensaient vraiment absent.

Pourtant, quoiqu’invisible, Jésus était avec eux. Sa prière l’unissait à eux. Prier, ce n’est pas formuler de belles pensées, ni des intentions généreuses. Celui qui prie exprime son amour de Dieu et des autres. Une vraie prière n’a pas d’efficacité matérielle, elle ne remplit pas notre compte en banque, mais elle nous unit à Dieu et aux autres. Jésus qui a donné sa vie pour chaque personne humaine, ne peut abandonner aucune d’entre elles. La vie de chaque personne est d’un grand prix à ses yeux, sinon aurait-il donné sa vie pour les sauver?

L’évangile nous parle d’une tempête sur la mer. Les pêcheurs de baleine et de morues, qu’ils soient basques, bretons ou normands, ont connu bien des épreuves, des souffrances, des mers déchainées. Cette tempête sur la mer dont parle l’évangile symbolise toutes les tempêtes de la vie, celles qui brisent l’unité des familles, celles qui divisent notre monde d’aujourd’hui, celles qui sont à l’origine de toutes ces guerres et massacres aussi cruels qu’inutiles, celles de la haine, des jalousies, de l’égoïsme, de la volonté de dominer. Elles sont difficiles à maîtriser.

Seul, il est difficile de se mettre à l’abri de ces tempêtes. Nous avons besoin des autres et nous avons surtout besoin de Jésus-Christ. C’est pourquoi l’évangile nous invite à mettre notre foi en lui. Hélas, nous attachons peu d’importance à ce qui est invisible à nos yeux. C’est pourquoi la foi qui permet de reconnaître la présence invisible mais réelle de Jésus a tellement de mal à trouver sa place en nos cœurs.

Lorsque Jésus a rejoint les disciples sur le lac, ils ne croyaient pas que c’était lui qui venait à leur rencontre, qui se souciait d’eux. Pour s’en assuré, Pierre dit : «si c’est bien toi, ordonne-moi de venir à toi. » Jésus lui répond : «viens ». Ce «viens », il l’a si souvent adressé à chacun de nous. Jésus nous l’a adressé au moment de notre baptême, ou de la réception d’un sacrement, aux moments où nous participons à une messe avec le désir de le rencontrer, aux moments où nous nous sentons seuls, perdus, en difficulté et que nous tournons notre regard vers lui, car il ne nous abandonne jamais.

Bien des fois, Jésus nous a adressé ce «viens », et nous faisons la sourde oreille. Ce n’est pas lui qui est absent, c’est nous qui nous éloignons de lui pour mener notre vie sans lui.

Lançons à Jésus ce cri de Pierre en train de couler : «Seigneur, sauve-moi,» tire-moi de mon manque de foi. Aide-moi à passer d’une vague croyance à la joie de croire en toi, à la joie de vivre avec toi. Et Jésus le saisit. Puis, lorsque Jésus prit place dans la barque, la tempête s'est calmée. Faisons-lui une place dans notre cœur. Il calmera les tempêtes de notre vie. Nous savons que la présence d’un ami change notre vie. Jésus est cet ami véritable qui change notre vie, qui nous sauve. Ouvrons-lui notre cœur !



Aujourd'hui43
Hier37
Cette semaine266
Ce mois1118
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)101713

Currently are 23 guests online


VCNT - Visitorcounter