Get Adobe Flash player

Homélie du dimanche du Saint Sacrement "A"

Homélie de Mgr Pierre Gaschy

du dimanche du Saint Sacrement "A"


Ecoutez l'homélie

Dans l’Evangile de ce jour, Jésus dit cette parole forte : « Moi’, je suis le pain vivant. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. » Le pain est le symbole de ce qui rassasie notre faim. Jésus est venu pour nous donner la vie en plénitude, pour rassasier toutes nos faims.

Nous avons faim de pain car manger est une nécessité vitale. Il y a tant de personnes et de peuples qui sont plongés dans une misère deshumanisante. La faim assassine des millions d’êtres humains. Les grands décideurs des nations se soucient davantage de la santé des finances que des personnes.

Nous avons aussi faim de dignité. Le fait de manger, de boire, de se soigner, de loger, de s’instruire, ne suffit pas à rendre l’être humain heureux. Chaque personne a droit au respect. Les petits gestes de la vie quotidienne ont une grande importance : un sourire, une poignée de main, une parole, une attention à l’autre… Cela tisse des relations indispensables.

Il y a quelques temps, j’ai lu l’histoire d’une femme qui avait décidé de se suicider, car la vie devenait trop pesante pour elle. En allant vers le pont d’où elle envisageait se jeter dans le vide, elle s’est arrêtée dans un restaurant pour prendre un dernier café. La serveuse, une personne joviale, lui propose une place où elle sera à l’aise. Elle la sert, prend un peu de temps pour bavarder avec elle. La dame désespérée ne se sent plus seule ni abandonnée. Son corps et son cœur se réchauffent. Ce soir-là, elle fit demi-tour et rentra chez elle. Une nouvelle vie commence pour elle. Que se serait-il passé si la serveuse lui avait simplement déposé le café sur la table, sans plus ? Nos petits gestes d’attention aux autres font des miracles.

Nous avons aussi faim d’affection. Un enfant peut être gavé de jouets, de friandises, mais s’il n’a pas de place dans le cœur de ceux qui l’entourent, il est malheureux. Les visites aux personnes en maison de retraite ou à l’hôpital leur font un bien immense, ça se lit sur leur visage. On peut passer des vacances de rêve, disposer d’un bon compte en banque, mais sans amour cela n’est rien. Personne ne peut se donner l’amour ou l’amitié qui lui manque, on le reçoit gratuitement des autres comme un cadeau qui fait vivre.

Nous avons aussi une faim spirituelle. On peut se contenter de ce qu’on possède et ce qu’on consomme, mais cela ne donne pas sens à la vie. Notre vie vaut plus que le boire ou le manger disait Jésus. Il a fait découvrir cette dimension de la vie à Zachée. Il croyait que l’argent allait le combler et lorsqu’il a rencontré Jésus sa vie reprenait sens. Pensez à la samaritaine qui menait une vie chaotique. La rencontre de Jésus l’a transformée. Au contact de Jésus les gens revivent, relèvent la tête. Jésus renouvelle la vie présente, et apporte la vie éternelle en plus. « Moi, je suis le pain de la vie. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. »

Autrefois, on voyait l’homme Jésus, mais le Fils de Dieu échappait aux regards. C’est pourquoi beaucoup ne croyaient pas en lui. La veille de sa mort, Jésus prend du pain, et se donne en nourriture pour rassasier l’humanité de partout et de toujours. Nous voyons du pain, mais le Fils de Dieu échappe à nos yeux. Aujourd'hui comme autrefois, on rencontre le Fils de Dieu dans la foi.

Le même amour qui a animé Jésus autrefois quand il a donné sa vie sur la croix, le conduit à nous aimer aujourd’hui. Le Christ est présent à la messe et se donne en nourriture afin que nous en vivions : «Prenez et mangez ceci est mon corps livré pour vous. » Si nous croyions cela, la messe serait un pur bonheur.

Le Christ a donné sa vie pour tous les hommes. Communier au Christ c’est aussi ouvrir son cœur aux autres, c’est faire communauté avec ceux qui se rassemblent pour prier ensemble. Convertissons-nous à l’amour du Christ et devenons ce que nous recevons : le corps du Christ.



Aujourd'hui7
Hier41
Cette semaine7
Ce mois1099
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)98833

Currently are 22 guests online


VCNT - Visitorcounter