Get Adobe Flash player

Homélie du Dimanche des Rameux

Homélie du Père Eugène Azuinye


Ecoutez l'homélie

Dimanche des Rameaux et de la Passion ''A''

Homélie du Père Eugène Azuinye

La célébration du Dimanche des Rameaux se passe en deux temps.

La première partie, c'est l'accueil et l'entrée à Jérusalem avec le Roi, Jésus. C'est un temps de joie, on chante avec nos rameaux comme la foule qui accompagne Jésus jusqu'à Jérusalem.

La deuxième partie est la partie de la méditation sur la Passion que nous venons de partager – longue bien sûr – mais ce sont des images qui nous parlent. On nous montre des images contrastées. On voit Pierre qui dit ''Je donnerai ma vie pour toi'' mais quelques heures plus tard c'est le même Pierre qui va retourner sa veste. La foule qui l'a accompagné jusqu'à Jérusalem en chantant et en criant « Hosanna au Fils de Dieu » c'est cette même foule qui va crier « Crucifie-le !» On voit cette injustice.

Le Père Charles Singer a écrit, comme vous pouvez le lire au dos du feuillet paroissial de ce dimanche dans la ''Prière d'évangile'': « Prendre un rameau, c'est prendre la décision de sortir à la suite de Jésus... C'est une démarche libre, c'est un geste de croyant. Un choix.»

Donc après les semaines de Carême, nous voici invités à faire un choix dans nos gestes. Prendre ce rameau, c'est aussi un geste de choix. Le Père Singer dit aussi « Venir chercher un rameau, le prendre, le tenir en main et le garder bien en vue à la maison, c'est décider d'ouvrir la porte à l'Evangile et d'accueillir Dieu par des gestes concrets à l'égard de nos frères et de nos sœurs, chaque jour

J'ajouterai seulement à cela que quand on regarde les personnages de ce récit, qu'il soit de Matthieu, de Luc ou autre, c'est nous-mêmes que nous retrouvons en eux ! Qui aurait pensé que la foule qui accueillait Jésus avec autant d'enthousiasme lors de son entrée à Jérusalem se retournerait contre lui si rapidement, en quelques jours, et demanderait sa crucifixion et la libération de Barabbas – Bar abbas veut dire fils du père – un homme condamné pour meurtre ? Et cette foule a fait le choix de faire libérer Barabbas à la place du vrai Fils de Dieu, Jésus le Messie ! C'était facile pour eux de faire partie de cette foule qui accueillait Jésus et facile aussi de crier ''Hosanna au Fils de Dieu'' mais c'était facile aussi de faire partie de ceux qui criaient ''Condamnez-le à mort'. A mort ! A mort !''.

Comme il est facile de faire notre première Communion, il est facile aussi de faire partie de la foule qui reçoit la Confirmation. Mais combien sont-ils de cette foule à venir rencontrer Jésus lors de la messe du dimanche ? Il est facile de faire partie de la foule – parfois impressionnante – qui s'affiche pour un enterrement, un mariage, un baptême, mais là encore, combien parmi cette foule viennent rencontrer Jésus chaque dimanche ? Il est facile de faire partie de la foule, oui, mais dans ce récit de la Passion la foule n'était pas là, elle n'a pas suivi Jésus quand il avait besoin d'elle. La foule n'est pas allée jusqu'à la Croix, elle l'a abandonné. Seuls, quelques femmes et Jean, et peut-être Siméon, sont allés jusqu'à la Croix. Où était-elle la foule ? La foule c'est peut-être nous aussi.

Dans ce récit, après la dernière Cène nous avons entendu Pierre dire à Jésus : « J'irai en prison et même à la mort avec toi Jésus.» Et pourtant quelques heures plus tard, c'est lui qui reniait Jésus. Avec quelle rapidité il a changé ! Avec quelle rapidité nous aussi, nous retournons notre veste ! Nous faisons de belles promesses à Jésus mais dès que surgit un moment de crise, comme Pierre nous n'hésitons pas à nous retourner contre lui. Alors en regardant Pierre, que voyons-nous ? Pierre a trahi Jésus, c'est vrai. Mais quand il a entendu le coq chanter, ce chant du coq sonnait pour lui comme une conscience qui le réveillait. Or, notre monde d'aujourd'hui est tellement accro au péché que nous n'entendons même pas chanter le coq de notre conscience.

Comment donc entendre ce récit de la Passion de Jésus et ne pas être ému ? Il y a quelques années est sorti le film ''La Passion de Jésus-Christ''. Parmi des jeunes qui en parlaient, un d'entre eux disait : « Qui peut regarder ce film sans en être touché ?» Un autre jeune lui répondit : «Cette personne serait une mauvaise personne.»

Alors l'Eglise nous invite donc à voir en méditant la Passion du Christ, nos propres actions, l'injustice que notre monde impose aujourd'hui. Dans les principaux acteurs de ce récit, que ce soit les méchants soldats romains, ou les juges injustes, les autorités religieuses, la foule qui pousse jusqu'à la condamnation d'un innocent, c'est l'injustice du monde, notre péché aussi, qui est mis en évidence. Il n'y a pas de passé en Jésus. Comme on le dit en Hébreux (13: 8) ''Jésus est le même hier, aujourd'hui et à jamais''. Et lorsque nous péchons, c'est Jésus que nous crucifions à nouveau.

« Par la Passion de Jésus nous recevons le pardon, par ses blessures nous sommes guéris » dit Isaïe. Quand nous sommes blessés dans notre propre vie ou par ce qui passe autour de nous, nous avons besoin de penser à la guérison et au réconfort qui ne peuvent venir que de notre méditation sur la Passion du Christ. Pendant la semaine prochaine, nous sommes invités à méditer encore et encore, à laisser la Passion devenir pour nous une source de guérison. Et nous sommes invités à ne pas gaspiller cette Semaine Sainte. Passez-la donc avec Jésus en méditant sa Passion. Venez à la messe de la Sainte Cène jeudi-saint, à la célébration de la Passion du Seigneur vendredi-saint et aussi à la Veillée Pascale samedi soir. La foule qui a accueilli Jésus et qui s'est retournée contre lui, celui qui l'a vendu et Pierre qui l'a renié, ils sont tous retournés vers lui. Même le centurion a dit : « Celui-ci était le Fils de Dieu » Que cette Semaine Sainte soit un chemin qui nous amènera à crier avec lui : ''Celui-ci est bien le Fils de Dieu''. Et que le Seigneur soit avec vous !

Sources : Homélies pour le dimanche des Rameaux  du P. Tommy Lane, du Bernard Lafrenière, c.s.c. ; Feuille du dimanche des Rameaux  de la paroisse St Pierre ; Notes personnel.


Aujourd'hui55
Hier30
Cette semaine274
Ce mois1567
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)97450

Currently are 32 guests online


VCNT - Visitorcounter