Get Adobe Flash player

Homélie du 2è dimanche de Carême "A"

Homélie de Mgr Pierre Gaschy

du 2è dimanche de Carême "A"


Ecoutez l'homélie

La transfiguration de Jésus est un événement vraiment surprenant. Jésus sait qu’il va bientôt souffrir et mourir de mort violente, il en parle sur la montagne avec Moïse et Elie, et il est transfiguré de bonheur. Nous serions transis de peur. Comment se fait-il qu’il éprouve une telle joie qui efface toute inquiétude ?

Jésus vit tellement uni au Père qu’il est habité par la splendeur divine. Ceux qui sont tournés vers le soleil en sont illuminés et «qui regarde vers Dieu resplendira sans ombre ni trouble au visage » (Ps. 33). Nos vrais amis illuminent notre cœur. Cette expérience toute humaine se vérifie avec une intensité d’autant plus grande que l’ami dont nous parlons est Dieu lui-même. La transfiguration manifeste une relation d’intimité, d’amour inimaginable de Jésus avec son Père. «Son visage brillant comme le soleil et ses vêtements blancs comme la lumière » ne sont que l’éclat de cette parole : «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. » Si un papa ou une maman dit cette parole ou une autre semblable à son enfant, vous devinez la qualité d’amour qui les unit.

Jésus nous apprend ainsi comment vivre nos épreuves sans trembler. Il s’agit de nous attacher très fort à Dieu notre Père par la foi, une foi authentique, de prendre du temps pour lui dans la prière, de mener notre vie avec lui, alors sa présence nous transfigurera, fera de nous une personne nouvelle.

Cette expérience sur la montagne montre à Pierre, Jacques et Jean que Jésus est tellement « un » avec son Père qu’aucune souffrance ne pourra lui enlever le bonheur qu’il partage avec lui, la vie avec son Père est plus forte que la souffrance et la mort. Mais ils ne comprendront cela qu’après la résurrection de Jésus.

Pour l’instant, ils trouvent ce spectacle féerique et souhaitent que cela se prolonge dans le temps. Dressons trois tentes, «il est bon que nous soyons ici » dit Pierre. Ils sont saisis par ce qu’ils voient, mais l’essentiel leur échappe.

Comme nous leur ressemblons. Nous aussi nous sommes accrochés au bien-être du moment présent, aux plaisirs immédiats, avec le souhait que cela ne s’arrête plus, et l’essentiel, le sens de notre vie nous échappe. N’est-ce pas la raison pour laquelle nous sommes scotchés à ce qui flatte nos envies, et poussés à mettre Dieu à l’écart, hors de notre vie. Quand nous n’avons plus de temps pour lui, nous glissons vers la croyance non pratiquante.

Mais la transfiguration de Jésus n’est pas un spectacle à savourer. Elle est la vie de Jésus, sa façon de vivre son quotidien. Uni à son Père, Jésus traverse chaque instant de sa vie dans la lumineuse présence de son Père. Il tire de l’amour du Père sa force dans les épreuves, sa liberté pour aller jusqu’au bout de sa mission, sa miséricorde pour les pauvres gens que nous sommes. Et cet amour le transfigure.

Pareillement, si l’amour de Dieu nous anime, il nous transfigure, il se rend visible. Il se rend visible dans notre joie de vivre, notre joie d’aimer les autres, notre joie de pratiquer la solidarité. Il se rend visible dans nos prières qui nous ouvrent aussi aux autres. Notre monde défiguré par tant de souffrances, de violences, de haine, de famine, a bien besoin de prières qui nous engagent à vivre selon l’amour du Christ. Voilà une démarche de Carême.

Quand Dieu le Père dit à Pierre, Jacques et Jean : «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute ma joie : écoutez-le, » il les invite, et nous invite, à se laisser imprégner, saisir par le même amour que Jésus, à rendre cet amour visible dans leur vie, à le porter aux autres, car un amour qui ne se donne pas n’existe pas plus qu’un feu qui ne brûle pas.

En ce Carême, mettons-nous à l’écoute du Seigneur, méditons sa Parole, prenons du temps pour lui. Entretenons une relation de qualité avec lui, il donnera sens à notre vie.



Aujourd'hui55
Hier30
Cette semaine274
Ce mois1567
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)97450

Currently are 42 guests online


VCNT - Visitorcounter