Get Adobe Flash player

Homélie du 8è dimanche du T.O. "A"

Homélie de Mgr Pierre Gaschy

du 8è dimanche du T.O. "A"


Ecoutez l'homélie


« Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice et tout le reste vous sera donné en plus. » Par cette Parole Jésus nous invite à ouvrir notre cœur au règne de Dieu, à l’inviter dans notre vie. Seul son amour peut créer les conditions favorables pour un monde de fraternité, de solidarité. Depuis que l’humanité existe elle cherche cela sans y arriver.

Et pourtant, ce Royaume de Dieu qui peut commencer dès aujourd'hui, est souvent la dernière de nos préoccupations. Alors, notre préférence ne va pas vers Dieu, mais vers nous-mêmes, vers nos intérêts, notre confort, nos plaisirs, nos biens matériels. Jésus ne nous fait pas la morale lorsqu’il dit : « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » Il nous indique simplement le chemin de la vie. Choisir l’argent plutôt que Dieu revient à choisir l’esclavage plutôt que la liberté.

Ne sommes-nous pas de courte vue quand nous mettons notre confiance dans les moyens qui satisfont nos envies, nous hissent au-dessus autres, nous procurent confort, smartphone dernier cri ou d’autres gadgets, nous autorisent à nous complaire dans le chacun pour soi. Ainsi, nous cherchons le bonheur là où il n’est pas. A la place du bonheur, nous récoltons l'inquiétude, la rivalité avec les autres, la peur maladive de manquer, la dépression nerveuse. Les somnifères tiennent le pompon dans nos pays occidentaux parce que souvent nous sommes possédés par ce que nous possédons.

Faire le choix de l’argent à la place de Dieu et de nos frères humains attise le désir de posséder toujours plus. C’est un cancer qui divise et déshumanise notre monde. Il engendre violence, injustices, haine, guerre, ruine de la planète. Ce qui devrait servir à la santé, à la nourriture, à l’éducation de tous est détourné de sa vraie destination pour apaiser la soif de ceux qui n’en ont jamais assez. Le fossé se creuse de plus en plus entre ceux qui vivent dans un luxe indécent, et ceux qui croupissent dans une extrême indigence. Les victimes de « l’argent roi » se comptent par dizaine de millions.

Donner priorité à l’argent c’est en quelque sorte se prosterner devant son coffre-fort et oublier les désastres qu’il produit. Je viens d’en évoquer quelques-uns. De plus, là où il domine, l’argent met Dieu à la porte des cœurs et impose sa loi. Alors, pourquoi se rendre encore à l’église, ou prendre du temps pour le Seigneur ? Comme la prière n’augmente pas le compte en banque, et ne nous accorde pas ce que nous réclamons, elle est jugée inutile. La crise de la foi que nous traversons ne vient-elle pas d’une vie relativement facile que nous offrent l’argent et les biens matériels ?

Il est évidemment légitime d’avoir ou de se procurer tout ce qu’il faut pour vivre correctement, il n’est pas légitime que des millions d’êtres humains n’aient pas accès à cela. Partout où la personne humaine est maltraitée, humiliée, torturée, affamée, même dans les guerres dites de religion, Dieu est humilié, rejeté. L’argent est à mettre au service de l’homme, de tous les hommes, et non l’inverse. Tant qu’un être humain est dans la misère, la gloire de Dieu est ternie. Ceux qui en ont la possibilité ont un réel devoir de soutenir les personnes nécessiteuses.

En disant « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice et tout le reste vous sera donné en plus, » Jésus vient au secours de l’humanité car Dieu est le meilleur défenseur de l’humanité. Il est celui qui nous fait vivre. A ses yeux, « La vie vaut plus que la nourriture, » plus que tous les biens de la terre. Nous sommes hélas très loin de privilégier ainsi la vie humaine. Jésus a donné sa vie pour nous faire comprendre la grandeur de la personne humaine.

Lorsqu’on donne à Dieu la première place dans son cœur, l’argent et les biens matériels deviennent d’excellents moyens au service de la personne humaine, de la solidarité entre tous, de la réduction voire de la suppression de la misère.

Le carême tout proche est un temps favorable pour nous rapprocher de Dieu, être porteurs de son amour aux autres



Aujourd'hui10
Hier38
Cette semaine86
Ce mois1003
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)100205

Currently are 37 guests online


VCNT - Visitorcounter