Get Adobe Flash player

Homélie du 4è dimanche du T.O. A"

Homélie de Mgr Pierre Gaschy

du 4è dimanche du T.O. "A"


Ecoutez l'homélie

«Quand Jésus vit la foule qui le suivait…,» il pose sur elle un regard d’amour comme celui d’une maman sur son enfant. Et ce regard fait du bien à ces gens qui le suivent pour l’écouter. Jésus voit leurs souffrances et leurs attentes. Oh, bien sûr, ils ne sont pas des saints. Mais ils veulent s’abreuver à cette source du bonheur qui est en lui. Il n’a pas une pierre pour y reposer sa tête, et pourtant il rayonne le bonheur. Leur rencontre avec lui est la chance de leur vie.

Comme ceux qui ont gravi la montagne, nous sommes venus à cette eucharistie. Nous venons à la rencontre de Jésus, nous prenons du temps pour l’écouter, nous désirons qu’il inscrive en notre cœur le secret de son bonheur.

Dans notre société, comme du temps de Jésus, on prône les valeurs de la richesse, de la beauté, du luxe, du prestige, du pouvoir. Le bonheur s’acquiert, dit-on, par la performance où les plus forts gagnent en des conflits économiques, militaires qui écrasent les autres. N’est-ce pas de ce côté-là que lorgnent plusieurs chefs d’état ces derniers temps ?

Le Seigneur nous propose un choix différent sinon il n’y aurait de bonheur que pour les quelques privilégiés qui accumulent les richesses pour eux et affament les autres. Jésus déclare heureux ceux dont le cœur n’est pas encombré par les biens matériels. « Heureux les pauvres de cœur », car ils sont disposés à y accueillir Dieu et leur prochain. Ils ne pensent pas qu’à eux-mêmes. L’amour de Dieu règne en eux, ou comme dit l’évangile, « le Royaume des cieux est en eux ».

Certes, le bien-être matériel n’est pas à mépriser. La prospérité économique et financière est nécessaire et utile à condition qu’elle soit au service de l’homme, de tous les hommes. Dans le cas contraire, elle fabrique des millions d’affamés et d’exclus, des malheureux. Le terrorisme et la violence prennent racine dans le terreau de la misère humaine.

Si notre bonheur est accroché aux biens qui passent, à l’argent, à la beauté, à la renommée, que nous restera-t-il le jour où ces biens nous auront glissé des mains ? Plusieurs fois, on m’a fait cette remarque : « autrefois nous n’avions pas grand-chose, et pourtant nous étions heureux. » Des familles unies et profondément croyantes étaient le creuset où se forgeait le bonheur.

Le bonheur que Jésus nous propose découle de l’amour de Dieu. Au nom de cet amour, il fait de sa vie un combat contre ce qui dégrade la personne humaine : il guérit, encourage, rend l’espérance à ceux qui se croyaient perdus. La vie de Jésus c’est la mise en pratique de l’amour de Dieu.

Jésus fait aussi de sa vie un combat contre ce qui dégrade notre relation à Dieu. Ne sommes-nous pas enfants de Dieu ? Une relation normale d’un enfant à son père, surtout si ce Père est Dieu, est une relation d’amour. Chaque personne vaut infiniment plus que le travail qu'elle réalise, que les amusements ou les plaisirs qu'elle peut s’offrir, que les biens qu’elle peut amasser. Même si nous nous contentons du bien-être dont nous disposons, Jésus ne s’en contente pas. « La vie n’est-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement ? » disait-il. L’horizon de l’existence humaine n’est pas terrestre mais divin. Jésus a plus d’ambition pour nous que nous-mêmes.

Interrogeons-nous sur l’amour de Dieu que nous mettons en pratique dans nos familles, dans notre communauté paroissiale, sur nos lieux de travail ? Car c’est l’amour que nous y mettons qui les fait vivre. En ce qui concerne l’Eglise, on constate qu’elle est en baisse. Le nombre de catéchistes est insuffisant, la pénurie se fait aussi sentir dans les autres services, la plupart des parents chrétiens n’assurent plus l’éducation chrétienne de leurs enfants. Où allons-nous ? Si nous voulons que l’Eglise survive à St-Pierre et Miquelon, il est temps de réagir !

Soyons de ces pauvres de cœur, de ces artisans de paix dont parle l’évangile des « béatitudes » qui ensemencent le monde d’amour.



Aujourd'hui10
Hier38
Cette semaine86
Ce mois1003
Total (depuis l'ouverture du site, le 19-03-2012)100205

Currently are 30 guests online


VCNT - Visitorcounter